Formations & Conseils en Prévention, Secourisme, Sécurité et Incendie

telephone

06.51.50.76.80

localisation

Hauts-de-France CCFI CUDL MEL

Accueil > Sauveteur Secouriste du Travail – Formation Initiale

image

Sauveteur Secouriste du Travail

Formation Initiale

Habilitation numéro 909019/2016/SST-01/O/04

La formation initiale de Sauveteur Secouriste du Travail vous permettra de devenir un acteur de la Prévention de votre entreprise, de contribuer à préserver la santé et la sécurité au travail mais aussi d’intervenir efficacement lors d’une situation d’incident ou d’accident.

Objectif de formation :
Acquérir les compétences permettant d’intervenir face à une situation d’accident simulée.
Connaître le cadre réglementaire de l’activité SST ainsi que les notions de base en matière de Prévention.

Public concerné : Toute personne ou salarié souhaitant devenir Sauveteur Secouriste du Travail

Pré-requis : Aucun

Durée : 12 heures (à définir selon volume de stagiaire).

Lieu : Au sein de votre entreprise.

Effectif : de 4 à 10 stagiaires (à définir au delà)

Validation :

  • Satisfaire à la grille de certification des compétences du SST établie par l’INRS (Document de référence V5.08/2016).
  • Délivrance d’une carte de Sauveteur Secouriste du Travail par l’Organisme de Formation.

Programme :

  • Situer le SST dans la santé et la sécurité au travail
  • Module Protéger
  • Module Alerter
  • Module Secourir :

1. La victime saigne abondamment

2. La victime s’étouffe

3. La victime se plaint de malaise

4. La victime se plaint de brûlures

5. La victime se plaint d’une douleur empêchant certains mouvements

6. La victime se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment

7. La victime ne répond pas mais elle respire

8. La victime ne répond pas et ne respire pas

Méthodes pédagogiques :

  • Démonstrative (démonstration en temps réel)
  • Active (démonstration commentée justifiée)
  • Participative (reformulation)
  • Heuristique
  • Simulation cas concrêt en adéquation avec votre activité professionnelle.

Moyens pédagogiques :

  • Pc et vidéoprojecteur.
  • Plan intervention SST.
  • Document de référence V5.08/2016.
  • Guide des données techniques et des conduites à tenir V2.01/2017.
  • Mannequins de formation adulte, enfant et nourrisson marque Prestan avec protection Faciale individuelle.
  • Défibrillateur de formation Prestan.
  • Kit fausses plaies avec sang et draps pour simulation de cas concrêt.
  • Remise à la fin de la formation d’un aide mémoire SST ED 4085.
  • Remise d’un masque à usage unique pour insufflation sous forme de porte clé.

 

Réglementation :

Article R4224-14 Code du Travail « Les lieux de travail sont équipés d’un matériel de premiers secours adapté à la nature des risques et facilement accessible . »

Article R4224-15 Code du Travail « Un membre du personnel reçoit la formation de secouriste nécessaire pour donner les premiers secours en cas d’urgence dans :

  • Dans chaque atelier où sont accomplis des travaux dangereux ;
  • Chaque chantier employant vingt travailleurs au moins pendant plus de quinze jours où sont réalisés des travaux dangereux.

Les salariés ainsi formés ne peuvent remplacer les infirmiers. »

Article R4224-16 Code du Travail « En l’absence d’infirmiers, ou lorsque leur nombre ne permet pas d’assurer une présence permanente, l’employeur prend, après avis du médecin du travail, les mesures nécessaires pour assurer les premiers secours aux accidentés et aux malades. Ces mesures qui sont prises en liaison notamment avec les services de secours d’urgence extérieurs à l’entreprise sont adaptées à la nature des risques.

Ces mesures sont consignées dans un document tenu à la disposition de l’inspecteur du travail. »

Décret n° 2007-705 du 4 mai 2007 relatif à l’utilisation des défibrillateurs automatisés externes par des personnes non médecins « Art. R. 6311-15. – Toute personne, même non médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe répondant aux caractéristiques définies à l’article R. 6311-14. »

 

Art 223-6 Code Pénal « Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l’intégrité corporelle de la personne s’abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende.

Sera puni des mêmes peines quiconque s’abstient volontairement de porter à une personne en péril l’assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours. »

image besoin d'information ?

N'hésitez pas à nous contacter pour poser toutes vos questions, vous inscrire ou demander votre devis gratuit.


PSSI FORMATION
Organisme de formation
ULTRE Benoit
06.51.50.76.80
contact@pssi-formation.fr